Maca : production & producteurs

La production péruvienne de Maca

En voie de disparition en 1980, sa culture ne représentait plus qu'une dizaine d'hectares.

La racine de maca du Pérou renaît de ses cendres et connaît un succès mondial depuis le début des années 2000 en Occident, sa production a quasiment triplée en l'espace de seulement 5 ans.

De 1140 hectares environ en 2008 / 2009, la production péruvienne est passée à bientôt 3 000 hectares de terres destinées à la production de racine de maca.

 Graphique évolution de la maca au Pérou 2008 - 2013
Ces 3 000 hectares permettent la récolte de 1 million 120 milles de racines de maca soit environ 370 kilos de racines de maca par hectare.

Ces 370 kg par hectare sont à mettre en rapport avec par exemple la France où on compte une moyenne 7 000 kg de céréales récoltées par hectare.

On se rend bien compte ici de la difficulté d'une agriculture en haute altitude.

3 000 hectares, cela peut sembler peu surtout pour répondre à la demande mondiale mais il faut rappeller que la racine de maca ne pousse qu'à de très hautes altitudes supérieures à 4 000 métres.

A titre de comparaison il faut savoir que la production Bio totale en France est de  10 000 hectares soit à peu près la surface de Paris.

NB : 1 hectare = environ 2 terrains de football.

Pasco et Junin : le berceau de la Maca

La racine de maca est une variété endémique, cela signifie qu'on ne la trouve donc qu'au Pérou dans deux régions bien distinctes : Junin et Pasco

carte situation région de Junin et Pasco au Pérou
 
La région de Pasco se trouve au centre du Pays, près de la cordillère des Andes. La capitale de cette région, au sommet de la cordillère des Andes à plus de  4 300 mètres d'altitude, se nomme Cerro de Pasco.

Avec  plus de  50 000 habitants, nomme Cerro de Pasco est la  ville la plus haute de la planète.

NB : Pour rappel l'altitude du Mont blanc  est de 4810 mètres

C'est à cet endroit qu'une partie de la culture de maca est récoltée pour environ 5% de la production totale du pays.

C'est donc dans la région de Junin que les autres 95% de la production de maca est récoltée.

La région de Junin La région possède des territoires très hétérogènes. Une partie de cette région ne comprend que des sommets couverts de neiges éternelles ainsi que d'immenses plateaux qui bordent la cordillère des Andes.

C'est à proximité du plus grand lac du Pérou, le lac Junin (ou Chinchayqucha en langue quecha) que se trouvent les terres où pousse la quasi-totalité des racines de maca.

Les producteurs de Maca

Producteur de maca au Pérou

Au fil des siècles, les péruviens ont su s'adapter au manque d'oxygène et aux conditions climatiques extrêmes imposées par la région des Andes. C'est ainsi que, pendant la récolte des tubercules, les agriculteurs doivent composer avec des différences de température pouvant atteindre 30°C entre le jour et la nuit ! La plante elle-même a dû développer certaines qualités pour assurer sa survie dans cette région à l'altitude et à la nature du sol inhospitaliers.
 
Si leurs conditions de travail sont particulièrement compliquées, les agriculteurs péruviens possèdent toutefois un savoir-faire incomparable qu'ils tiennent de leurs ancêtres Incas, à l'origine d'un royaume à la culture et à l'économie fleurissantes. Sur les hautes plaines du Pérou, les paysans cultivent différentes sortes de tubercules et de racines, dont les 34 variétés de couleurs différentes de Maca (la jaune étant la plus connue d'entre elles). 
 
Une fois semé, ce tubercule a l'avantage de ne pas nécessiter d'attention particulière tout au long de son cycle de vie. Cependant, il est si riche en vitamines et en minéraux que les paysans doivent effectuer des rotations et laisser leur terre en jachère pendant 10 ans avant de pouvoir planter de nouveaux tubercules. La récolte, qui s'étale sur plusieurs semaines et se réalise entièrement à la main, est ensuite vendue sur les marchés locaux, la principale source de revenus des producteurs de Maca. 
 
La plupart d'entre eux ne sachant pas transformer la Maca, ils ne font que la produire et la vendre à des intermédiaires, qui se chargeront à leur tout de nettoyer et d'emporter la marchandise sur les grands marchés du pays.

Comment vivent les producteurs de Maca et combien gagnent-ils ?

Connue au Pérou depuis des siècles, la Maca tente, petit à petit, de prendre la place de la pomme de terre, le tubercule le plus connu et répandu dans la région des Andes. Traditionnellement cuite et consommée sous forme de soupe, la Maca contient de meilleurs éléments nutritionnels et des vertus médicinales. 
 
Raison pour laquelle les producteurs péruviens sont de plus en plus nombreux et que la production ne cesse de croître, atteignant près de 16 000 tonnes en 2003 (dont la majeure partie est exportée au Japon, aux États-Unis et en Europe). Ces dernières années, la Maca est même devenue une source de revenus significative pour le Pérou, générant un chiffre d'affaire annuel de 3 millions de dollars.
 
Malheureusement, cette demande croissante et la multiplication des producteurs de Maca ont fait lourdement chuter son prix au kilo. Il y a quelques années encore, avant que le monde découvre les bienfaits de ce petit tubercule, les agriculteurs pouvaient vendre le kilo de Maca à 4,50 euros (ou 0,30 centimes d'euros pièce), dont seuls les riches pouvaient alors profiter. A présent, au prix d'environ 0,30 centimes le kilo (ou 0,45 centimes sur les grands marchés du pays), tout le monde a accès aux bienfaits de la Maca mais les revenus des agriculteurs péruviens sont ridiculement bas par rapport au travail fournit : 500 euros par an en moyenne. 
 
D'autant plus qu'ils ne disposent que des petits marchés locaux pour écouler leur récolte ou des coopératives écologiques, où les racines de macas sont ensuite transformées en farine ou utilisées pour la fabrication de confitures, de gelées ou de jus.

Reportage sur les producteurs de maca péruviens

Pour finir, je vous invite à visionner ce très bon reportage d'Arte racontant la situation et les conditions de travails des agriculteurs de maca au Pérou sur notre chaîne Youtube dédiée à la Maca du Pérou.

Dans ce reportage d'une durée 14minutes sera évoqué :

- Les conditions de vie et de travail des producteurs péruviens de racine de maca.
- Petit historique de la consommation traditionnelle de racine de maca au Pérou.
- Détails sur les conditions climatiques extrêmes nécessaires à l'agiculture de la Maca.
- Le circuit de la maca :  de la récole à la revente auprès des grossistes péruviens.