Maca Bio

La vente de maca bio, surnommée le Ginseng péruvien, connait depuis peu un essor impressionnant. La demande sur le marché de la phytothérapie est tellement forte que les marques se bousculent à proposer leurs produits, parfois dans le seul but de se faire de l'argent. Malheureusement, peu d'entre les consommateurs savent réellement quel complément alimentaire à base de maca est vraiment efficace sur la santé. Ce ne sont pas tous les produits soi-disant « bio » qui peuvent en effet agir sur la fertilité, la virilité, la libido et la santé sexuelle. Bien choisie, la maca est bien plus qu'une plante aphrodisiaque. La prise de cette plante en complément à l'alimentation constitue une excellente mesure de prévention contre diverses maladies.

La Maca Bio : la certification comme gage de qualité

La certification « bio » est seulement offerte aux plantes médicinales obtenues à partir des techniques d'agriculture biologiques, respectueuses de certaines normes d'hygiène, de sécurité et environnementales. Ces produits sont reconnaissables grâce à leurs logos verts, soit le fameux label français AB (Agriculture Biologique), soit le logo de l'Union Européenne. Dans les deux cas, ces compléments alimentaires ont fait l'objet d'un contrôle rigoureux, visant à vérifier si leurs productions et qualités ont respecté les cahiers des charges des organismes certificateurs : traces infimes d'OGM à moins de 0,9 %, teneur en ingrédients bio à plus de 95 %, absence de produits chimiques de synthèse, etc. (1)

La certification « bio » n'est cependant accordée qu'aux racines de maca respectant les règlementations de l'agriculture biologique, commercialisées dans leur état encore frais, seché ou réduit en poudre. Les extraits - qu'ils soient proposés à l'état pur sous format liquide ou bien solide - ne peuvent bénéficier de cette certification du fait de leur procédé d'extraction utilisant des solvants. Or, l'action stimulante de cette plante médicinale réside dans ses principes actifs qui sont les acides aminés, les acides gras, les acides carboxyliques et surtout ses composés spécifiques à savoir les macaènes et les macamides.

Bien évidemment, les bienfaits des racines de maca en poudre bio ou non ne pourront jamais égaler ceux de leurs extraits concentrés. Ce sont ces principes actifs qui agissent au niveau du système nerveux central, pour stimuler le désir sexuel et favoriser l'irrigation sanguine des appareils génitaux. (2)
 

Des extraits normalisés pour plus d'efficacité

Pour profiter des vertus thérapeutiques de la maca, il faut consommer au moins dans les 1,5 g par jour de ses extraits selon bon nombre de praticiens, naturopathes et herboristes. Cette posologie n'est rien comparée à la quantité de maca que consomment les Péruviens au quotidien sous forme de galettes, de crème ou de gruau. Ils consomment jusqu'à 500 g de cette racine réduite en poudre tous les jours. Certains observateurs ont avancé que même à une dose de 3 mg par jour, les extraits de cette racine ne présentent aucun danger pour l'organisme.

Il faut cependant souligner que même si les extraits normalisés de maca sont plus intéressants que les poudres de cette plante, il convient de bien les choisir car certains sont plus concentrés que d'autres. Il est donc impératif de vérifier la valeur du ratio d'extraction du produit, présenté sous forme de deux chiffres séparés par deux points (:). La plupart des extraits solides vendus actuellement sur le marché présente un ratio de 4:1, c'est à dire 4 kg de racines de maca utilisées pour extraire 1 kg de leurs principes actifs. Plus le premier chiffre est élevé, plus le complément alimentaire est cher car le fabricant a utilisé une quantité importante de matières premières pour isoler les molécules actives. Les gélules avec un ratio de 7:1 (commercialisés par quelques marques) proposent donc des extraits de maca plus concentrés que ceux avec un 4:1.

Il est important aussi de vérifier la teneur en principes actifs qui est exprimé en pourcentage. Un taux élevé en macaènes et macamides constitue un gage de qualité. Voici par exemple deux produits A et B :

A : Maca 350 mg 4:1, dont macaènes 2,2 %, macamides 0,3 % et glucosinolates 3%. Cela signifie qu'une capsule fournit donc 7,7 mg de macaènes, 1,05 mg de macamides et 10,5 mg de glucosinolates.
B : Maca 500 mg 4:1, standardisé à 0,6 % de macamides et macaènes. Cela signifie qu'une capsule fournit 3 mg de ces deux principes actifs.

Ici, il vaut mieux opter pour le complément A qui propose des informations plus détaillées et claires concernant la teneur de ses principes actifs et qui en plus est plus élevée, même si son dosage est seulement à 350 mg.
 

Des extraits normalisés avec une qualité bio... C'est possible !

Pour bénéficier de tous les bienfaits médicaux de la maca sans risque de contracter d'autres problèmes de santé liés à l'ingestion de substances chimiques et toxiques, le mieux est de recourir aux extraits de qualité bio. Ces derniers ont été isolés à partir de racines de maca cultivées selon les techniques d'agriculture biologique et fabriqués selon des procédés respectueux des techniques traditionnelles pour une meilleure préservation des molécules actives.

Bien évidemment, ces compléments alimentaires ne portent pas le label bio mais fournissent un gage de qualité aux consommateurs en renseignant sur leurs emballages, leurs teneurs en produits chimiques, OGM, et pesticides. Les marques fiables renseignent même le nom du laboratoire indépendant qui contrôle la qualité de leurs produits pendant la fabrication et avant la mise en circulation sur le marché.

Références :

(1) Fonds Groupe Lemaire. Archives municipales d'Angers. Répertoire numérique de la sous-série 43 J, novembre 2007, p19.
(2) Gonzales GF et al. « Effect of Lepidium meyenii (Maca) on sexual desire and its absent relationship with serum testosterone levels in adult healthy men ». Andrologia. 2002 Dec;34(6):367-72.

 

 

 

NOTRE SÉLECTION
Maca Dynveo