Comment lutter contre l'éjaculation précoce ?

Ejaculation précoce

L'éjaculation précoce est un des troubles sexuels les plus fréquemment rencontrés chez la gent masculine. Un homme sur trois en est concerné d'après les statistiques. Non traité, ce problème peut devenir non seulement un handicap dans une vie de couple, mais en plus avoir une importante répercussion psychologique. Des solutions naturelles pour en finir avec existent heureusement, et la maca du Pérou en fait partie.

L'éjaculation précoce, qu'est-ce que c'est ?

On définit l'éjaculation précoce, aussi appelée éjaculation prématurée, comme étant une incapacité à maintenir longtemps une érection pendant la relation sexuelle. L'éjaculation incontrôlée survient trop rapidement, sans que le sujet ne le souhaite.

Ce trouble de l'érection se présente sous deux formes, dont la forme primaire et secondaire. L'éjaculation précoce primaire se manifeste à chaque rapport, et ce malgré une longue expérience sexuelle. Celle dite secondaire, en revanche, est acquise ou apparaît à la suite d'une pathologie touchant l'appareil reproducteur, ou bien d'un problème d'ordre psychologique.

Il est important de souligner que le fait d'éjaculer prématurément une seule fois ne signifie pas que l'on est atteint de ce trouble sexuel. L'incapacité à contrôler son orgasme arrive souvent lors du premier rapport sexuel, ou bien d'une nouvelle relation. Dans ce cas, elle est surtout liée à un stress ou un manque de confiance en soi.

Éjaculation précoce, quelles sont les causes ?

L'éjaculation prématurée survient en moins de deux minutes suivant la pénétration, qu'il y ait ou non de poussées pelviennes. Celle-ci peut aussi se produire pendant les préliminaires, ou au moment de l'intromission. Ses causes sont multiples, mais d'ordre psychologique pour la plupart. Ce trouble érectile peut être dû à :

-Une hypersensibilité du gland. Il ne s'agit pas ici d'une malformation physique. Le sujet ne parvient tout simplement pas à maîtriser son niveau d'excitation.

-Une hypersensibilité de certains récepteurs de messages nerveux.

-Du stress, une forte émotivité ou une sensibilité de l'individu.

-De la fatigue physique ou intellectuelle.

-Un dysfonctionnement au niveau de la transmission de ces messages nerveux.

-Un manque de confiance en soi, ou une peur de ne pas pouvoir satisfaire son/sa partenaire.

-Des maladies neurologiques, dont la sclérose en plaques.

-Une prostatite chronique, ou inflammation de la prostate.

-Des anomalies ou troubles de la glande thyroïde.

Comment traiter l'éjaculation précoce ?

Très peu d'hommes souffrant de cette dysfonction érectile consultent un spécialiste. Or, ce trouble sexuel doit être pris en charge correctement. L'absence de traitement risque de conduire à des problèmes psychologiques non négligeables, dont anxiété et dépression. Certains sujets évitent même d'avoir une relation amoureuse ou sexuelle, et préfèrent rester seuls.

Traitements classiques de ce trouble sexuel

Les sexologues recommandent, en principe, un traitement combiné, qui associe prise de médicaments et intervention psychosexuelle, pour ce trouble sexuel. Le traitement pharmacologique consiste à prendre des IRSS, ou inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine. Il s'agit de médicaments à effet antidépresseur. D'après une publication scientifique, l'usage de ces substances a permis de retarder l'éjaculation. Le délai entre l'intromission et l'orgasme a été multiplié par trois en moyenne, chez les sujets testés. Il a fallu, cependant, un délai de traitement de 12 semaines pour voir leur efficacité. Les scientifiques ont aussi remarqué que la prise de placebo a eu des impacts positifs sur ce dysfonctionnement sexuel [1].

Traitement de l'éjaculation prématurée avec des remèdes naturels

Comme tout médicament, les IRSS peuvent entraîner au fil des temps des effets indésirables ou d'autres problèmes de santé chez certains sujets. D'où, l'intérêt de se tourner vers des solutions naturelles. Les phytothérapeutes recommandent surtout les plantes médicinales capables d'agir sur le stress et l'anxiété, ou bien les aphrodisiaques. On cite, entre autres, le tilleul, la passiflore, la valériane ou bien le ginseng et le gingembre. Ces derniers possèdent des pouvoirs relaxants, anxiolytiques et stimulants sexuels.

Aucune de ces plantes médicinales ne surpasse toutefois la maca du Pérou en qualité d'aphrodisiaque. Cette racine péruvienne agit de différentes manières pour venir à bout de ce trouble érectile. Grâce à sa propriété adaptogène, elle permet de lutter contre les effets de la fatigue et du stress, causes de ce trouble. Cette plante, surnommée viagra naturel, aide à avoir et maintenir plus longtemps une érection. Et de par son action énergisante, elle permet d'avoir une meilleure endurance physique.

Pour profiter de ses bienfaits et mieux gérer les troubles sexuels, prendre des gélules d'extrait sec de 500 à 1 000 mg par jour. Penser à vérifier le ratio d'extraction du supplément, qui renseigne sur la quantité de matières premières utilisées pour tirer les principes actifs. Un ratio 11:1, signifie qu'il faut 11 kg de racines pour obtenir 1 kg de l'extrait. Un supplément présentant cette valeur est donc plus concentré qu'un autre avec un ratio 4:1.

Références

[1]Mc Carty E. et al. « Dapoxetine : Analyse de son efficacité dans le traitement de l'éjaculation précoce ». Core Evid, 2012.

 

 

NOTRE SÉLECTION
Maca Dynveo