Le bois bandé, un aphrodisiaque naturel

bois-bande

Tout comme la maca, on connaît bien le bois bandé pour ses actions sur les troubles sexuels. Mais au-delà de sa qualité aphrodisiaque, ce remède revêt quelques propriétés médicinales intéressantes. Les praticiens de la médecine traditionnelle l'utilisaient pour soulager les douleurs rhumatismales et les symptômes de la grippe. Malheureusement, très peu d'essais cliniques ont été réalisés à ce sujet. On ne peut alors aujourd'hui confirmer la pertinence de son utilisation pour des pathologies ne relevant pas de la sexualité. 

Présentation du bois bandé

Le bois bandé, dont nous parlons dans ce billet, est le « bois bandé antillais », à ne pas confondre avec le « bois bandé amazonien » dit muira puama. Tous deux sont des écorces extraites d'arbres, appartenant à des espèces végétales bien distinctes. Celui des Antilles est issu de la variété Richeria grandis, de la famille des Phyllanthacées. Autrefois, on l'a classé parmi les Euphorbiacées. Celui de l'Amazonie et des forêts brésiliennes, par contre, appartient à la lignée des Olacacées.

Côté description botanique, le Richeria grandis est un grand arbre dont la taille oscille entre 8 et 20 m. Il est identifiable par son feuillage obovale, glabre et coriace, regroupé à l'extrémité des branches. Ses fleurs se présentent sous forme d'épis, tandis que ses fruits sont en forme de capsules ovoïdes. Son écorce a l'aspect d'une petite plaquette, elle est de couleur brune, tirant vers le rouge. Il s'agit de la seule partie de la plante utilisée en phytothérapie. Les publications scientifiques ayant parlé de ses bienfaits sont très peu nombreuses. Il est toutefois reconnu que son effet aphrodisiaque est lié à la présence d'yohimbine dans sa composition.

Effet aphrodisiaque du bois bandé

Les causes de l'effet aphrodisiaque du bois bandé antillais ne sont pas encore vraiment élucidées. Selon un nombre très limité de revues scientifiques, son principal principe actif possède une propriété vasodilatatrice. Cette qualité permet, d'une part de favoriser la circulation sanguine, et d'autre part la dilatation des vaisseaux au niveau des zones érogènes du corps.

En fait, au moment de l'érection, les corps caverneux se gorgent de sang à la manière d'une éponge. L'utilisation de bois bandé permet d'augmenter le flux de sang vers les organes sexuels, et donc les aider à avoir plus rapidement une érection. Grâce à cet effet vasodilatateur, cet aphrodisiaque est indiqué pour lutter contre l'impuissance et le trouble érectile chez l'homme. Son usage, chez la gent féminine, permet d'augmenter les désirs sexuels et d'éviter les problèmes de frigidité. Il réduit, par ailleurs, les sensations de douleurs au moment de l'intromission et les symptômes d'une dyspareunie. (1)

Quelques essais cliniques ont montré la capacité du bois bandé à améliorer la libido chez des sujets souffrant de baisse ou de perte de désir. Plus de 250 patients, de sexe masculin, ont été testés. La prise d'une préparation traditionnelle de cette écorce séchée a permis de les aider à avoir plus facilement une érection. Plus de 60 % ont vu leur libido s'accroître, et 51 % leur capacité érectile. Dans une autre étude, l'utilisation de cet aphrodisiaque a été bénéfique dans le traitement d'une asthénie sexuelle.

Utilisation traditionnelle du bois bandé

Dans les Antilles, le bois bandé est préparé selon les pratiques traditionnelles pour profiter de ses bienfaits. Il s'agit de macérer l'écorce séchée dans du rhum pour obtenir une solution alcoolique à effet aphrodisiaque.

Pour préparer la boisson : faire macérer 25 g du produit dans un litre de rhum. Laisser reposer pendant au moins deux mois pour permettre aux principes actifs de migrer vers le rhum. Le traitement consiste ensuite, à prendre un verre de cette liqueur deux heures avant les rapports sexuels.

Comme il s'agit d'une boisson alcoolisée, il ne faut pas en abuser. Un seul verre suffit pour en ressentir les effets. Pour leur santé, les personnes qui souffrent de problèmes cardiaques devront s'en abstenir.

Posologie et précautions d'utilisation

Le marché de la phytothérapie propose également des solutions buvables prêtes à être utilisées et des gélules, plus faciles à ingérer. On recommande, en général, 500 mg de ce supplément par jour. Il faudrait idéalement étaler les prises du produit sur deux mois, pour profiter pleinement de ses effets. Après deux mois, il est conseillé de prendre une pause de quelques jours dans le traitement avant de le consommer à nouveau. Dans tous les cas, toujours se conformer aux prescriptions des fabricants, afin d'éviter les effets indésirables.

L'effet secondaire le plus fréquemment rencontré en cas de surdosage est le priapisme. Il s'agit d'une érection persistante et douloureuse, pouvant durer plus de 4 heures, sans qu'il y ait excitation sexuelle. Ce trouble érectile est dû à l'abus d'aphrodisiaques, de stimulants sexuels et d'antidépresseurs.

La prise de ce supplément en poudre ou gélules est contre-indiquée en cas de gestation et d'allaitement. Compte tenu du manque de données cliniques, il reste prudent de ne pas l'associer avec d'autres substances actives à effets aphrodisiaques. Ceux qui suivent des traitements médicamenteux devront aussi éviter de le consommer sans l'avis d'un médecin de santé. Attention, ce vasodilatateur ne convient pas aux sujets prédisposés aux hémorragies ou souffrant d'épilepsie.

La maca est également connue pour ses actions sur les troubles sexuels, elle agit sur la libido et la fertilité

Référence

[1] Clement, Yuri « Herbal medicine practices in the Caribbean » Caribbean Healing Traditions: Implications for Health and Mental Health. 2013.

 

NOTRE SÉLECTION
Maca Dynveo