Ashwagandha : les bienfaits de cette plante aphrodisiaque sur l'organisme

ashwagandha

L'ashwagandha, tout comme la maca, fait partie des plantes à effet tonique sexuel puissant, utilisées depuis la nuit des temps. Dans la médecine ayurvédique, celui-ci est qualifié de Rasayana qui signifie régénérateur. Il est conseillé aux hommes qui ont des problèmes à procréer ou à trouver du plaisir avec leurs partenaires. La science moderne s'intéresse aussi à ses vertus, notamment à sa capacité à booster la libido et lutter contre l'infertilité.

Présentation de l'ashwagandha

Description de la plante

L'ashwagandha répond au nom scientifique de Withania somnifera. Il est aussi connu sous d'autres noms vernaculaires tels que « ginseng indien » et « coqueret somnifère ». C'est du fait de ses propriétés médicinales très proches de celles du ginseng qu'il est appelé ainsi. Dans son pays d'origine, l'Inde, cette plante est considérée comme étant capable de procurer la force du cheval. Sa consommation à forte dose, même dans les milieux hospitaliers, est très courante, et ce, jusqu'à maintenant.

Cet arbuste, appartenant à la famille des Solanacées, fait moins de 2m de haut. Il est reconnaissable grâce à ses branches munies de poils blanchâtres, rappelant la laine. Ses feuilles ovales sont également hispides au niveau de leur face inférieure. Celle-ci est couverte de poils rudes espacés. Lors de la période de floraison, la plante porte de petites fleurs jaunes regroupées en 3 à 6 glomérules axillaires. Elles donnent naissance à des baies rouges ou orangées.

Ses lieux de concentration sont surtout les zones rocailleuses et arides du globe. On peut le trouver en Afrique du Sud, dans les Canaries et la région Méditerranéenne.

Ses principales molécules actives

L'ashwagandha est surtout célèbre pour son effet aphrodisiaque. Mais il revêt également d'autres bienfaits intéressants, dont la plupart prouvés scientifiquement. En effet, sa capacité à augmenter la libido et à traiter diverses maladies s'explique par la présence de nombreuses molécules actives au niveau de ses différents organes. Mais ce sont surtout les racines qui en regorgent le plus. Les feuilles et les baies peuvent être toutefois utilisées en phytothérapie.

On peut donc trouver dans la racine des :

- Lactones stéroïdales, dont les sitoindosides, les glycowithanolides et les withanolides

Il s'agit des principaux principes actifs de la plante. Les plus connues d'entre ces molécules sont la withaférine A et la withanolide A. Il s'agit en fait d'un groupe de triterpénoïdes lactones stéroïdiens qui peut agir sur différentes fonctions biologiques. Les scientifiques ont par exemple mentionné dans cette revue leurs propriétés anti-angiogéniques et antitumorales [1].

- Alcaloïdes stéroïdiens

La racine du Withania somnifera renferme aussi une teneur importante d'alcaloïdes stéroïdiens, dont la solasodine. Ces molécules leur permettent d'avoir un effet stimulateur de la libido chez l'homme, et contraceptif chez la femme. Ce sont en réalité des précurseurs de molécules stéroïdiennes. En d'autres termes, ils favorisent la synthèse des hormones stéroïdiennes, notamment les androgènes ou les hormones sexuelles mâles.

- Tanins

Ces molécules sont visibles dans la plupart des végétaux. Leur rôle consiste à les protéger des éventuelles attaques de micro-organismes parasites. Administrées par voie orale, elles possèdent des actions anti-inflammatoires, antidiarrhéiques, antimicrobiennes et antifongiques.

- Fer

C'est une excellente source de fer également. Cet oligo-élément est un composant essentiel de l'hémoglobine. Sa prise permet de contribuer à la production de sang. Rappelons juste au passage qu'au moment de l'érection, les corps caverneux et spongieux de la verge se remplissent de sang. Or le manque de fer entraine une baisse du volume sanguin, donc une anémie. Ce qui explique la perte de désir chez certains hommes qui ressentent une fatigue importante liée à ce problème.

- Acides gras

L'ashwagandha contient aussi des acides gras, qui sont des sources non négligeables d'énergie pour l'organisme. L'état de santé en général et la force physique jouent de rôles importants dans le maintien d'une bonne santé sexuelle.

Bienfaits santé de l'ashwagandha

Dysfonctionnement érectile

La qualité aphrodisiaque de l'ashwagandha a fait plusieurs fois l'objet d'études scientifiques. D'après les chercheurs, ses molécules actives peuvent augmenter la libido et améliorer le nombre et la qualité des spermatozoïdes. Ce ginseng indien est un remède contre les problèmes d'érection liés à la fatigue et également au stress. Il stimule la libido comme la maca.

Dans cette étude expérimentale, des extraits des racines de cette plante ont permis de lutter contre ce trouble sexuel. Pendant 60 jours, 90 hommes souffrant de dysfonction érectile ont pris jusqu'à 1 500mg/jour de cet aphrodisiaque. Il a été constaté que cette plante revêt des caractères adaptogènes, antistress et anxiolytiques [2].

Action cardioprotectrice

Certaines études scientifiques ont aussi mis en avant l'effet cardioprotecteur de ce supplément alimentaire. Dans cette expérience, ses extraits ont permis de protéger le système cardiovasculaire des sujets testés. Pendant 3 semaines, ces derniers ont reçu 50 mg/kg/j de ces composés, avant de prendre une dose élevée Salbutamol. Il s'agit d'une substance médicamenteuse fréquemment prescrite pour traiter l'asthme, mais qui a cependant des effets indésirables sur le coeur. On a constaté que ces extraits ont augmenté le taux d'enzymes antioxydantes présentes dans l'organisme de ces individus. Parmi ceux-ci, il y a le superoxyde dismutase, la glutathion peroxydase et la catalase [3].

Effet neuroprotecteur et adaptogène

En médecine ayurvédique, on considère les racines d'ashwagandha comme étant également capables de prolonger l'espérance de vie. Ceux qui les consommaient régulièrement avaient une force hors du commun. Et d'ailleurs, ils sont moins sujets aux maladies et au stress.

Des scientifiques ont donc essayé de vérifier ces faits. En réalité, les molécules actives de cette plante ont cette faculté unique de protéger les neurones. Toujours selon la médecine traditionnelle indienne, ses racines tonifient et rajeunissent le cerveau. Les scientifiques, quant à eux, ont prouvé que cette plante en plus d'être neuroprotectrice est aussi un adaptogène. Ce qui signifie qu'elle peut normaliser les différentes fonctions physiologiques, en cas de perturbation due au stress chronique. Ceci s'explique par sa capacité à rééquilibrer les systèmes neuroendocriniens et immunitaires. Par ailleurs, ce complément alimentaire est un excellent allié dans le traitement des troubles du sommeil [4].

Posologie de l'ashwagandha

La posologie indiquée pour la prise d'extraits d'ashwagandha est de 750 mg par jour. Soit l'équivalent de 3 gélules environ. Cette dose est efficace pour booster l'énergie, augmenter la libido et améliorer la qualité du sommeil. Il faut près de 2g de ses racines séchées environ pour obtenir les mêmes bienfaits santé.

Le meilleur moment de la journée pour prendre ce produit est le soir. Pour plus d'efficacité, mieux vaut privilégier les compléments alimentaires enrichis en withanolides, d'au moins 5 %.

Attention, il faut penser à faire une pause d'une semaine ou plus après une cure d'un mois. Ce produit peut causer dans certains cas des effets indésirables, dont des troubles intestinaux. L'usage de ce complément alimentaire est proscrit aux enfants, femmes enceintes et à celles qui allaitent. Pour ceux qui sont soumis à d'autres substances médicamenteuses, il est préférable de demander l'avis d'un médecin avant tout traitement.

Références

[1] Mirjalili MH et al. « Lactones stéroïdiennes de Withania somnifera, une plante ancienne à la médecine innovante ». Molécules 2009 :14(7) :2373-93.
[2] Prasad Mamidi et AB Thakar. « Effets de l'ashwagandha (Withania somnifera) dans le traitement de la dysfonction érectile psychogénique ». Ayu, 2011 Jul-sep ;32(3) :322-328.
[3] Saman Hina et al. « Effet cardioprotecteur du Withania somnifera sur des traumatismes du myocarde induits par des substances chimiques ».Pak, Bot., 42(2) :1487-1499,2010.
[4] Ven Murthy MR et al. « Avis scientifiques concernant l'utilisation des plantes médicinales ayurvédiques indiennes dans le traitement des troubles neurodégénératifs : Withania somnifera ». Cent Nerv Syst Agents Med Chem, 2010 Sep 1 ;10(3) :238-46.

 

NOTRE SÉLECTION
Maca Dynveo